Comment vivre une relation avec Dieu ?

La prière

Dans le début de ma conversion, je ne prenais pas le temps de parler à Dieu ; il fallait vraiment que je sois dans le désarroi pour me tourner vers lui.
Dans ces conditions, ma relation avec Dieu était unilatérale et insatisfaisante. Insatisfaisante car je ne goûtais pas à la présence de Dieu.

Alors, Dieu a commencé à me montrer. Il m’a tout d’abord appris à prier pour mes besoins. Dieu connaît très bien mon cœur et il savait ce qui pouvait me faire du bien. Ainsi, en lui parlant et en l’écoutant, des choses ont commencé à changer dans ma vie.

Psaume 66

19 Mais Dieu m’a exaucé, Il a été attentif à la voix de ma prière.
20 Béni soit Dieu, Qui n’a pas rejeté ma prière, Et qui ne m’a pas retiré sa bonté!

Philippiens 4

6 Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces.
7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus Christ.

La parole de Dieu

Si tu prends le temps de lire la parole, tu commenceras à connaître Dieu. La parole de Dieu est une nourriture. Sans nourriture, nous avons faim et nous sommes donc affaiblis.

Satan fera tout pour t’empêcher de lire. Il va t’occuper par de multiples activités : travail, divertissement, etc. Pourquoi ? Parce que Satan sait que si tu prends le temps de lire la parole de Dieu, tu vas avancer dans la foi. La parole est non seulement une nourriture spirituelle mais elle nous permet de mieux connaître Dieu. Et Dieu va aussi se servir de cette parole pour nous enseigner sur sa volonté.

Nombres 24
15 Balaam prononça son oracle, et dit: Parole de Balaam, fils de Beor, Parole de l’homme qui a l’oeil ouvert
16 Parole de celui qui entend les paroles de Dieu, De celui qui connaît les desseins du Très Haut, De celui qui voit la vision du Tout Puissant, De celui qui se prosterne et dont les yeux s’ouvrent.

Prendre le temps…c’est donc un principe assez simple mais parfois difficile à appliquer !

Ne te laisse donc pas tromper par le malin qui va te mettre en tête que la lecture de la Bible est rébarbative, qui va te confiner à faire des prières « obligatoires » et donc inefficaces.
J’aime Dieu et je prends plaisir à entrer dans sa présence. Pas seulement, quand cela va mal, mais aussi pour lui dire merci. J’aime lire sa parole car elle répond à mes besoins et à mes questions.

N’est-ce pas une joie, une consolation de déposer sa journée à ses pieds, de se confier à lui, de lui parler comme à un ami ? Il est notre père, il est Dieu. Il sait chaque chose et connaît notre cœur. Qui pourrait donc mieux nous conseiller que lui ?

Dieu t’attend alors ne perd pas de temps et hâte toi de goûter à son amour infini!

Une soeur en Christ.